You are currently viewing WH, job-finding companies team up to address teacher shortage

WH, job-finding companies team up to address teacher shortage

The White House on Wednesday announced a public-private partnership with online recruiting firms Indeed, ZipRecruiter and Handshake to help schools fill crucial vacancies amid a nationwide teacher shortage.


What do you want to know

  • White House partners with online recruitment companies Indeed, ZipRecruiter and Handshake to help schools fill vacancies amid nationwide teacher shortage
  • ZipRecruiter on Wednesday launched an online portal – SchoolJobsNearMe.com – specifically designed for K-12 teaching jobs; Indeed announced virtual career fairs for educators nationwide; and Handshake will host a nationwide virtual event in October to help students learn about careers in education
  • The announcement preceded a meeting Wednesday at the White House — hosted by first lady Jill Biden, a longtime teacher and education advocate — to discuss staffing issues in schools across the country and how government and the private sector can help.
  • The first lady and other officials agreed that teacher pay was the root of the problem

The announcement preceded a meeting Wednesday at the White House — hosted by first lady Jill Biden, a longtime teacher and education advocate — to discuss staffing issues in schools across the country and how government and the private sector can help.

“As children across the country begin the 2022-2023 school year, too many schools are struggling to fill teaching vacancies, including with qualified teachers and other essential school professionals – such as bus drivers, paraprofessionals, nurses and mental health professionals – positions that are essential to helping our students recover academically, access the mental health supports they need and thrive in and out of the classroom,” the White House said in a statement.

ZipRecruiter on Wednesday launched an online portal — SchoolJobsNearMe.com — specifically for K-12 teaching jobs, which schools, districts and states can use to list job vacancies for free. Indeed has announced virtual career fairs for educators nationwide and will allow participating groups to use their free suite of hiring tools to manage the process from start to finish. Handshake will host a nationwide virtual event in October to help students learn about careers in education, from teaching roles to mental health specialists in schools.

“The talent shortage in education is a national crisis that could hamper the next generation of Americans, our students,” ZipRecruiter CEO Ian Siegel told USA Today, who first reported on the announcement. “The children of our country depend on us and we must all rise to the occasion.”

At the meeting at the White House, the first lady and other officials agreed that teacher pay was the root of the problem.

“We need to pay our teachers and staff competitively,” Jill Biden said.

The first lady told the story of a man she met on the campaign trail in New Hampshire a few years ago. The man and his wife were both teachers, but he admitted to Jill Biden that he had doubts about his future and didn’t think he and his wife could afford to start a family on their salaries.

“There are so many other future educators who want to teach but decide not to – or leave – because so many obstacles stand in their way,” the first lady said, making her first public appearance. since recovering from a rebound case of COVID-19[FEMININE

“Si nous voulons attirer plus de personnes brillantes et talentueuses dans ce domaine – si nous voulons que les éducateurs puissent faire ce qu’ils font le mieux – nous devons leur donner le salaire et le soutien qu’ils méritent”, a-t-elle poursuivi.

Le président Joe Biden a brièvement sauté la tête dans la réunion dans la salle Roosevelt. Il a pointé du doigt sa femme et a dit : « Quoi qu’elle dise, je suis d’accord », suscitant les rires des participants.

Le secrétaire à l’Éducation, Miguel Cardona, a déclaré que la pénurie d’enseignants touchait le plus les étudiants issus de milieux à faible revenu et les enfants de couleur.

“C’est un symptôme de quelque chose que nous avions avant la pandémie – une crise de respect”, a déclaré Cardona, citant un récent rapport de l’Economic Policy Institute qui a révélé que le salaire hebdomadaire des enseignants n’avait augmenté que de 29 dollars en moyenne de 1996 à 2001. après ajustement pour l’inflation.

Dans le secteur public, Cardona et le secrétaire au Travail Marty Walsh, qui ont également assisté à la réunion de mercredi, ont envoyé une lettre aux responsables de l’éducation des États et locaux les exhortant à participer à des programmes qui peuvent aider à augmenter le salaire des enseignants, notamment en utilisant les fonds de 1,9 billion de dollars COVID- 19 projet de loi de secours adopté par le Congrès et signé par le président Biden l’année dernière, le plan de sauvetage américain. Le ministère du Travail engage également plus de 100 millions de dollars dans les subventions aux apprentis pour étendre les programmes susceptibles de développer la main-d’œuvre dans le secteur de l’éducation.

“Deux des actions les plus importantes que les États et les districts peuvent prendre pour relever ces défis sont de fournir des voies d’accès abordables et de haute qualité dans la profession et de garantir que la profession enseignante offre un salaire décent et compétitif”, ont écrit Walsh et Cardona, ajoutant : ” Nous appelons les États à prendre des mesures importantes et à utiliser les ressources fédérales, étatiques et locales disponibles pour garantir que les futurs enseignants ne seront pas confrontés à des défis économiques lorsqu’ils poursuivent et entrent dans la profession enseignante, afin que tous les élèves aient accès à une éducation de haute qualité et la main-d’œuvre éducatrice dont ils ont besoin pour réussir.

Le sommet de mercredi comprenait également Susan Rice, directrice du US Domestic Policy Council, des dirigeants de ZipRecruiter, Handshake et Indeed, et des dirigeants de groupes d’éducation tels que l’American Federation of Teachers, la National Education Association et le Council of Chief State School Officers. Le gouverneur du New Jersey, Phil Murphy, qui préside la National Governors Association, était également présent.

“Ce n’est que le début”, a déclaré Jill Biden. “Il s’agit d’une coalition puissante, et nous sommes tous prêts à nous mettre au travail pour nous assurer que nos élèves ont les enseignants dont ils ont besoin et qu’ils méritent.”

Selon une enquête récente du ministère de l’Éducation, l’école publique américaine moyenne a déclaré avoir 3,4 postes d’enseignants vacants en juin 2022, les écoles publiques prévoyant de combler en moyenne trois postes vacants d’enseignants pour l’année scolaire 2022-23. Soixante-deux pour cent des écoles publiques ont déclaré en juin qu’elles craignaient de pourvoir les postes vacants.

Selon l’enquête, 88% des écoles publiques ont déclaré que l’épuisement professionnel des enseignants et du personnel était une préoccupation au cours de l’année scolaire 2021-22.

Leave a Reply